Tesserault

Historique de la marque

C’est à Poitiers dans la Vienne que cette marque a vu le jour. Paul Tesserault (que l’on aperçoit dans la caravane à gauche) fut ouvrier charron puis carrossier. Il fabriqua sa première caravane en 1942 (en bois) puis essaya le métal en 1944. Sa clientèle au départ est surtout composée de forains et ce n’est qu’au début des années 50 qu’il se lance dans la remorque de tourisme avec les modèles ci-dessus aux formes ovoïdes.

A la fin des années 50, les Tesserault gardent une forme arrondie. Le constructeur propose des aménagements à la demande à partir de tailles-types. Le client peut par exemple choisir entre différentes sortes de suspensions ou faire monter les mêmes roues que sa voiture sur la caravane.

Au début des années 60, la mode passe aux caravanes plus « cubiques ». Dans sa nouvelle usine (dont les bâtiments existent encore aujourd’hui) Tesserault propose une gamme « arrondie » (à gauche) ou une gamme « cubique » (à droite) au choix du client. En 1961, les prix indiqués comprennent notamment la fourniture et la pose de l’attelage de la voiture et Tesserault est l’un des premiers constructeurs à avoir créé un service après-vente. A l’époque, les caravanes sont construites en tôle électro-zinguée avec caisse autoportante.

Assez rapidement, les caisses « carrées » prennent le dessus et seront finalement les seules proposées (les clients les trouvant plus logeables et pus modernes). Le type A2 (4m20) sera le plus vendu. Le toit restera à 3 pans jusqu’en 1964 pour finir totalement plat (photos ci-dessus) Même si les intérieurs en formica sont de plus en plus demandés, on trouve de très nombreuses Tesserault qui conservent jusqu’à la fin des années 60 un intérieur bois chaleureux (photo ci-contre)

De la plus petite à la plus grande : si la gamme standard commence à 3m40 pour finir à 5m (dans les années 67 et 68). Tesserault a toujours proposé à ses clients de construire des modèles sur demande comme une 7 mètres (photo ci-contre). A la même époque, les modèles à partir de 4m50 peuvent être équipées de freins hydrauliques et 3 types de suspensions sont proposées : essieu droit (lames de ressort avec amortisseurs), essieu Soupljef ou Jef-air (gonflable) : le tout sans augmentation du prix.

Au tournant des années 70, les aménagements bois disparaissent et les caravanes Tesserault sont construites en aluminium ce qui leur permet de s’alléger et de gagner en modernité. Le dernier modèle présenté (photo ci-dessus) date du milieu des années 70. En 1975, Tesserault produisait 4100 unités, se plaçant en 4ème position sur le marché français. Les caravanes Tesserault seront encore construites pendant plus de 10 ans avant de disparaître comme beaucoup d’autres.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 139901

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSBienvenue   ?